Halocarbure vs GES

Qu’est ce qu’un halocarbure ?

Un halocarbure est mieux connu sous le nom de « gaz réfrigérant ». Les halocarbures sont principalement catégorisés en 3 grandes familles :

CFC

(ex. R-12)

HCFC

(ex. R-22)

HFC

(ex. R-410a)

Ces gaz réfrigérants sont retrouvés dans des appareils de réfrigération et de climatisation domestique telle qu’un climatiseur, réfrigérateur, thermopompe, cellier, déshumidificateur, refroidisseur d’eau, etc.

Ces gaz sont aussi retrouvés dans des appareils commerciaux et industriels (centre d’achat, épicerie, navire, aréna, etc.), mais à beaucoup plus grand volume.

Les halocarbures ne doivent pas être définis comme étant des polluants ni un gaz à effet de serre.

Un halocarbure n’est pas un polluant aussi longtemps qu’il est confiné dans un circuit de réfrigération ÉTANCHE à l’atmosphère ou dans un cylindre ÉTANCHE et sécuritaire conçu à cette fin.

Un halocarbure devient un GES lorsqu’il est libéré dans l’atmosphère

Qu’est ce qu’un GES?

Dès l’instant qu’un halocarbure est libéré dans l’atmosphère, le gaz perd son titre de réfrigérant par la perte de sa stabilité moléculaire. Il devient alors un gaz à effet de serre (GES) nocif selon son potentiel de réchauffement planétaire (PRP / GWP).

La pollution n'est pas acceptée
chez Génération HaloCAREbure

Le règlement sur les halocarbures du Québec dit clairement que les gaz réfrigérants ne peuvent pas être libérés directement ou indirectement (le potentiel polluant) dans l’atmosphère.
(Q-2, r.29 CHAPITRE I, SECTION II, 5)

Nous ne donnons pas l’approbation d’échanger le potentiel de polluer au grand pollueur puisqu’il s’agit d’un puits inépuisable. 

Chez Génération HaloCAREbure nous sommes résolus de ne pas profiter d’aucun marché qui permet de libérer le potentiel polluant de ces frigorigènes dans l’atmosphère de façon INDIRECT.

Chez Génération HaloCAREbure nous croyons que la meilleure façon de gérer ces gaz réfrigérants, c’est de favoriser l’option 3R:

Réduire, Réutiliser, Recycler

Nous travaillons à recycler les halocarbures qui peuvent l’être puis à détruire les frigorigènes qui ne peuvent pas être revalorisés et qui sont d’ailleurs les plus néfastes.